UNE VITICULTURE RAISONNÉE

ENTRE TRADITION ET MODERNITÉ

Au coeur de la Champagne

PRÉSERVER ET EMBELLIR LE VIGNOBLE

Les vignes ancestrales du domaine, situées au coeur des terroirs Grand Cru, sont les joyaux de la Maison Janisson. Chaque jour, elles sont travaillées de façon minutieuse, en viticulture raisonnée, dans le respect du savoir-faire champenois, agrémenté de quelques notes de modernité.
Soucieuse de préserver l’environnement, Janisson met en effet la technologie de pointe au service de la nature dans le processus d’élaboration de ses vins de champagne.
Un programme d’analyse des sols et des essais sur la conduite des vignes sont régulièrement mis en place. L’équipe se dote d’outils de précision pour cartographier les parcelles et travailler la vigne plus minutieusement. Elle utilise également un tracteur full électrique respectueux de l’environnement pour une viticulture durable.
Lors de la récolte, le pressurage bénéficie du même soin. La maison utilise un pressoir dernière génération, à maie inclinée et réfrigérée qui préserve parfaitement le raisin et la pureté des jus.
Aucune révolution dans le choix de ces équipements mais des investissements logiques, motivés par une recherche de plus en plus poussée et attentionnée afin de protéger, chérir et magnifier le fruit des vignes, patrimoine précieux.

Au jour le jour

LE TRAVAIL DE LA VIGNE

Avec une dominante de vignes situées au cœur des terroirs Grand Cru, celles-ci sont les joyaux de la Maison. Travaillées toute l’année de façon minutieuse, elles font l’objet d’un profond respect pour la tradition champenoise, cependant agrémentées de quelques notes de modernité.

La tendre extraction

LA VINIFICATION

La première étape est le pressurage, opération importante qui consiste à presser délicatement le raisin afin qu’il donne un jus clair et de qualité. Pour cela, la maison utilise un pressoir dernière génération, à maie inclinée et également réfrigérée. La seconde étape de la vinification est l’Assemblage, mariage entre les divers crus et cépages d’une ou plusieurs années. Le vignoble champenois est en effet composé d’une mosaïque de terroirs et de cépages produisant différents crus. Chaque cuvée est donc le reflet de ce jeu de construction pour trouver l’union exceptionnelle, l’équilibre parfait qui s’épanouira dans le temps. Placés au centre de ses assemblages, les pinots noirs très réputés de la Montagne de Reims permettent d’élaborer des cuvées au caractère affirmé.

LE JEU DES ASSEMBLAGES

Le vignoble composé d’une mosaïque de terroirs et de cépages produit différents crus. Manuel Janisson s’inspire de leur personnalité pour composer des assemblages subtils. Chaque cuvée est le reflet de ce jeu de construction pour trouver l’union exceptionnelle, l’équilibre parfait qui s’épanouira dans le temps.
Situées sur les deux versants de la Montagne de Reims les vignes de Janisson produisent des vins aux notes épicées et au goût franc qui permettent d’élaborer des cuvées haut de gamme.
Placés au centre de ses assemblages, les pinots noirs trés réputés de la montagne de Reims permettent d’élaborer des
cuvées au caractère affirmé.
Autant de terroirs, autant de crus, avec lesquels Manuel Janisson compose ses assemblages. De cette passion naissent des cuvées exceptionnelles nomées tout simplement « Nature », « Tradition » ou « Grand Cru » pour laisser la part belle au caractère du champagne.

Le rééquilibrage du vin

LE DEGORGEMENT

Le dégorgement, ou l’art d’éliminer le dépôt dans le vin qui s’est concentré dans le goulot suite au remuage. Au sein de la Maison, le dégorgement est effectué mécaniquement ; le goulot des bouteilles est plongé dans une solution liquide à -24°C, à l’ouverture, le glaçon formé est expulsé emportant avec lui toute impureté.

LIEU PROFOND OÙ L’ARCHITECTURE DES VINS SE CRÉE

LA CAVE

La cave de Jansison est construite sous la bâtisse. Pour parvenir à ce lieu de repos absolu, il faut descendre douze mètres sous terre, une profondeur permettant à la cave de conserver continuellement une température de 12°C.
Durant un long sommeil de 30 mois environ dans les profondeurs de leur terroir d’origine, les bouteilles sur lies sont tournées
délicatement jusqu’à leur dégorgement.
Jansisson effectue mécaniquement cette opération cruciale dans la vie du vin : le goulot des bouteilles est plongé dans une solution liquide à -24°C. A l’ouverture, le glaçon formé est expulsé, emportant avec lui toute impureté.
Vient ensuite le dosage, opération délicate pendant laquelle l’apport d’une faible quantité de liqueur créé le style Janissonn des champagnes structurés, aux bulles fines, avec de la fraîcheur en une minéralité exquise.